Des ours polaires investissent des villes pour se nourrir. Une cause directe du réchauffement de la planète. (Vidéo)

Auteur: | Catégorie:Animaux

Sur l’archipel russe de Nouvelle-Zemble, dans l’Arctique, l’état d’urgence a été décrété. Les autorités peinent à déloger une cinquantaine d’ours polaires en quête de nourriture qui se sont installés dans une petite ville.

Le 9 février dernier, les autorités de Nouvelle-Zemble, un archipel russe de la mer de Barents, ont décrété l’état d’urgence face à l’« invasion » de dizaines d’ours blancs agressifs. Ursus maritimus, aussi connu sous le nom d’ours polaire, est victime du dérèglement climatique. A cause de la fonte accélérée de la banquise, son territoire de chasse est de plus en plus réduit, et il a donc du mal à trouver de la nourriture. C’est pourquoi il s’aventure dans les villages russes.

Depuis décembre, une cinquantaine d’ours polaires se rendent régulièrement à Belouchia Gouba, la plus grande ville de l’archipel où est basée une garnison militaire russe. Après la déclaration de l’état d’urgence par les autorités, des spécialistes ont été envoyés dans la région pour essayer d’éloigner les animaux.



L’ours polaire est reconnu comme une espèce en danger. C’est pourquoi la chasse des ours polaires est interdite en Russie.

« Ils se promènent dans tout le village, a déclaré M. Mosin. Nous tentons de les faire fuir en utilisant des tracteurs. »

Les autorités comptent nettoyer et se débarrasser de ce qui a pu attirer les ours dans le dépotoir, mais l’on craint que les ours tardent à partir.

Voilà évidemment une cause directe au réchauffement de la planète. Quand ils n’ont plus de place à aller pour se nourrir leur instinct les pousse à faire ces actes.

Crédit photo et vidéo: Youtube

 

Share this article on Facebook or Pinterest!