L’abeille: l’être vivant le plus important de la planète selon Royal Geographical…

Auteur: | Catégorie:Nouvelles

Lors de la dernière réunion de la Royal Geographical Society de Londres, en Angleterre, il a été conclu par l’Earthwatch Institute que les abeilles étaient les êtres vivants les plus importants de la Terre. En effet, selon The Science Times, pas moins de 70% de l’agriculture sur Terre dépend en exclusivité des abeilles. Leur pollinisation participent à la reproduction des plantes et à la production de fruits. Sans les abeilles, la flore et voire la faune pourraient disparaître.

Source image : Pixabay

Selon une étude du centre d’entrepreneuriat apicole de l’Université Mayor (CeapiMayor) et la corporation apicole du Chili (Cach), appuyée par la fondation pour l’innovation agraire (FIA), les abeilles sont bien les seuls êtres vivants à ne pas avoir de type d’agent pathogène (champignons, virus ou bactéries).

Malheureusement, elles sont considérées comme des espèces en voie de disparition. D’après certaines recherches, on constate une forte diminution du nombre d’individus. Au cours des dernières décennies, 90% des abeilles aurait disparu. En cause : l’utilisation incontrôlée de pesticides, la déforestation ou encore le manque de fleurs mellifères.

Source image : Pixabay

Des militants veulent l’interdiction des pesticides, la promotion des techniques agricoles naturelles et la surveillance de la santé et du bien-être de ces insectes à rayures jaunes et noires. Pour Greepeace, il s’agit d’une question de survie collective. Il faut appliquer des “mesures de bon sens” : interdiction des 7 pesticides les plus dangereux (3 utilisés pour le tabac), préservation des habitats naturels des abeilles et reprise de l’agriculture écologique.

Cette dernière est essentielle pour protéger les pollinisateurs. Elle passe par la restauration d’éléments nutritifs, mise en place de systèmes de compostage naturels, prévention des pertes de sol causées par l’érosion éolienne et hydrique… Cela pourra améliorer la pollinisation ainsi que les rendements des cultures.

Source image : Pixabay

 

Share this article on Facebook or Pinterest!