Saviez-vous que les personnes qui parlent toutes seules ne sont pas folles, elles sont seulement plus intelligentes que la moyenne. Hé oui!

Auteur: | Catégorie:Nouvelles

Vous avez sans doute déjà vu des personnes dans les rues ou dans les lieux publics parler à haute voix et tout seules. Si elles vous semblent fous, une étude américaine a prouvé le contraire. D’après Gary Lupyan et Daniel Swingley, psychologues, ces personnes sont les plus intelligentes. Elles se laissent aller à leurs pensées en public. Vous avez le cas avec Albert Einstein, un génie, qui était un adepte de cette pratique inhabituelle.

Source image: pexels

L’étude américaine “Self-directed speech affects visual search performance” a été publiée dans le magazine “The Quarterly Journal of Experimental Psychology” en 2011. Les gens qui parlent tout haut ne sont pas fous. L’idée était d’apprendre plus sur les effets de cette forme de réflexion sur les processus visuels. Les gens chercheraient plus à atteindre leurs objectifs.

Prenons le cas d’une personne qui cherche un stylo dans son bureau. Elle parle à haute voix pour mémoriser et faire en sorte que la recherche soit encore plus facile. Un tel mécanisme permet de renforcer l’association entre l’aspect abstrait du nom de l’objet et l’aspect visuel.

Source image: pxhere

Une autre mise en situation : les psychologues Gary Lupyan et Daniel Swingley ont demandé à 22 étudiants de l’Université de chercher du pain ou une pomme dans une grande surface. Les étudiants ayant prononcé à haute voix le nom de l’aliment l’ont retrouvé plus rapidement que les autres. Cela explique que l’information passe par la sphère perceptuelle ou conceptuelle de l’objet à celle du code linguistique.



Pour conclure, le cerveau fonctionne par des associations visuelles et verbales afin de mieux organiser nos idées et mieux se concentrer. Pour que cela fonctionne, il faut connaître la nature de l’objet recherché.

Source image: pxhere

 

Share this article on Facebook or Pinterest!